Monika Goossens nous fait part de son expérience avec le CBD

1001 HERBES vous  propose le témoignage d’une femme courageuse et déterminée: Monika Goossens, femme de 55 ans atteinte d’une maladie incurable. Nous l’avons rencontré et interviewé pour partager son histoire et son expérience avec le CBD.

Quelle est votre maladie ? 

J’ai ce qu’on appelle la spondylarthrite ankylosante, c’est une maladie inflammatoire qui touche la colonne vertébrale et qui affecte petit à petit tous les os du corps (les épaules, les coudes, les genoux, les hanches), j’ai des douleurs dans toutes les articulations. Sans parler de la brulure en elle même. C’est une douleur perpétuelle, jour et nuit dans tous le corps, j’ai mal partout, sans jamais de long répit. Moins je fais d’exercice, moins je pourrai bouger. Cette maladie demande beaucoup de rééducation mais elle ne se guérit pas. 

En plus de cela, les effets secondaires de mon traitement m’ont apporté une deuxième maladie qui détruit toutes mes hémoglobines et qui empoisonne mon sang: l’hémoglobulinimie. Tous les mois, je dois me rendre à l’hôpital pour me faire perfuser pendant 4 à 5 heures à ce sujet !

Comment la spondylarthrite se manifeste t-elle ? Quels en sont les symptômes ?

Les symptômes principaux sont la douleur, dans tout le corps. Elle est présente jour et nuit et ne me quitte jamais. Elle est quelque fois plus intense mais ne disparait jamais complètement.

De plus, après une opération où l’on m’a enlevé les ovaires et l’utérus, j’ai ressenti des douleurs au niveau des pieds, dans les talons précisément. Pendant longtemps les docteurs n’ont pas trouvé le problème. 

Petit à petit, j’ai eu de plus en plus de mal à me lever et à marcher. Je pleurais de douleur le soir.

Suite à cela j’ai trouvé un des meilleurs rhumatologues de Marseille qui travaille avec les Etats-Unis et qui, lui, a trouvé précisément la maladie dont je souffre.  

Ce médecin a mis presque 4 ans a découvrir ce que j’avais réellement…

Comment se passe votre quotidien sans le CBD ?

C’est difficile car comme je vous l’ai dit, les douleurs ne me quittent pas. Et au quotidien, c’est très dur à supporter. 

Mon rythme de vie se fait aussi en fonction de ma maladie. Je passe des nuits où je me réveille de douleur à 2 h du matin et je ne me rendors pas avant 8 h, ce qui m’oblige parfois à dormir en journée, voir plusieurs jours.

Mais je suis quelqu’un de positif, je garde le sourire et j’adapte mon mode de vie à ma maladie autant que possible.

A quoi correspond votre traitement ?

Dans un premier temps, nous avons essayer la Cortizone qui n’a pas fonctionné et qui a tout de même eu des effets secondaires très désagréables. Ensuite, j’ai testé le traitement Metoject qui correspond à des piqures régulières, ça n’a pas fonctionné non plus. On s’est ensuite tourné vers le traitement Humira, aucun résultat encore une fois. 

Me tenant au courant des nouveaux traitements à propos de ma maladie, j’ai demandé au docteur d’essayer un nouveau traitement : Cosentix. J’ai mis beaucoup d’espoir dans celui ci et finalement ça n’a rien donné non plus … 

A la suite de ces échecs, j’ai décidé de changer de rhumatologue. Avec le nouveau j’ai pu essayer encore un nouveau traitement, et cela fait maintenant 11 mois que je prends le traitement  Cimzia, mais à un moment, après 3 ans sans amélioration, on en a vraiment marre. 

J’ai donc pris la décision moi même, il y a environ 9 mois de prendre du CBD et je ne regrette pas du tout, ça a changé ma qualité de vie ! 

J’ai du arrêter d’en prendre pendant 2 mois, car étant personne handicapée je ne perçois que l’AAH (Allocation aux adultes handicapés) et ce revenu ne me permettait plus de m’acheter du CBD. J’ai vraiment ressenti la différence quand je prends ou ne prends pas de CBD. Mes douleurs sont devenues très intenses surtout au niveau de ma colonne vertébrale (vertèbres 8, 9, et 10), de mes chevilles, genoux et épaules. En plus de cela, je prends énormément d’anti-douleurs, évidemment, à forte dose. 

Y’a-t-il des effets secondaires de votre traitement ?

Les effets secondaires m’ont empêché longtemps de m’exposer au soleil, je suis aussi très fatiguée et je suis parfois obligée de rester immobile dans mon lit. C’est difficile pour moi car étant une ancienne sportive de haut niveau, je reste une personne très dynamique.

Ce qui a été difficile aussi, moralement ça a été la succession de déceptions suite aux échecs des traitements. On met à chaque fois beaucoup d’espoir dans un nouveau traitement et il s’est avéré qu’aucun n’a fonctionné comme il se devait … 

A cela s’ajoute le fait que le traitement m’empoisonne le sang. 

Comment avez-vous découvert le CBD ?

Ça fait environ deux ans que j’ai découvert le CBD par le biais d’une amie. Je suis d’abord restée septique sur le sujet. On en parlait encore très peu à cette période, voir pas du tout, donc je n’ai pas eu le déclic de me dire « ça va marcher ». Et un jour, après avoir changé cinq fois de traitement, sans amélioration, ni réel soulagement au bout de 10 ans, j’ai repensé à la conversation que j’avais eu avec mon amie et sur un coup de tête je suis allée me procurer du CBD en me disant « Au point où j’en suis … ». Vous savez, après 10 ans de maladie et de douleurs journalières, il faut essayer de trouver une solution par soi-même. 

Aviez-vous des attentes quant à ces produits ? Avez-vous été surprise des résultats sur vous ?

Je n’avais aucune attente, car comme je vous l’ai expliqué j’ai fini par perdre espoir après tous les traitements qui n’ont pas marché. Je me suis juste dit que ca ne pouvait pas me faire de mal.

J’ai été très surprise de l’effet que le CBD a eu sur mon corps. Un matin comme les autres, je me lève sans grande difficulté, je vais me servir mon thé comme d’habitude, et là, j’ai réalisé ce qu’il venait de se passer: je me suis levée sans douleur. Ça peut paraitre banal pour les gens qui liront cet article, mais pour les personnes qui souffrent au quotidien, je vous assure que, ça relève de « miracle ». C’était, Wahou … J’ai fait le rapprochement avec le CBD que je prenais depuis maintenant presque 15 jours et il s’avère que c’était le résultat que le Cannabidiol avait eu sur moi. 

Avez-vous pu remplacer certains médicaments par le CBD ?

Je prends beaucoup moins d’anti-douleur. Le CBD soulage la maladie et atténue vraiment mes douleurs. 

Dans la journée, j’ai des douleurs au niveau des os et des articulations, mais elles sont tellement minimes par rapport à ce que j’avais avant le CBD !

De quelle manière le consommez-vous ?

Je le consomme en huile à un taux assez bas de CBD: entre 4 et 5 %.

Quels effets à eu le CBD sur vous ? Qu’est-ce que ca vous a apporté ?

Ça m’a permis d’oublier un peu la maladie. Elle est toujours présente, bien sur, mais je me surprends parfois à l’oublier. Quand je vous racontais tout à l’heure le matin où je me suis réveillée sans douleur et me suis levée normalement, comme une personne qui n’est pas malade, ça relevait du « miracle ». Je me suis sentie pour une fois, comme tout le monde, sans problème particulier et sereine.

Le consommez-vous tous les jours ?

Je n’en prends que le soir. Il est recommandé de prendre 2 gouttes matin, midi et soir, mais moi j’ai préféré faire autrement: 6 gouttes le soir. C’est ce qui m’a permis d’être mieux la nuit et tellement mieux le matin. 

Pour l’anecdote: 

Je me suis cassée deux vertèbres et une cote à un mois d’intervalle cette année suite à ma prise de CBD car grâce à lui j’ai réussi à oublier ma maladie. Pourtant elle est toujours là et touche mes os et les rend très fragiles. Quand je me sens bien comme ça, je me sens invincible.

Le CBD a-t-il participé à l’amélioration de votre qualité de vie: par exemple, vous permet-il de faire des choses que vous ne pouviez faire avant ?

Mais carrément ! Ça a changé ma vie, j’ai littéralement oublié la maladie. (Même si elle ne disparaîtra jamais …

L’amélioration se fait au niveau mental et physique. En effet, je suis plus en forme,  moins fatiguée, je souffre 50 % de moins au quotidien, ce qui est énorme ! Et le mental va avec, si je me sens mieux physiquement ça se ressentira sur mon moral.

Etes-vous satisfaite des produits que vous consommez ? Les décrivez-vous comme une méthode de soulagement temporaire ou comme un vrai miracle ?

Pour moi, c’est merveilleux, ça changé ma vie, j’en suis très satisfaite. Je me sens revivre. Et oui miracle, si miracle il y a …

Si vous aviez un message à faire passer au corps médical (que vous côtoyez) quel serait-il ?

J’aimerai que les médecins se documentent un peu, qu’ils s’intéressent à ce qu’il se passe ailleurs, chez nos voisins Européens par exemple, qu’ils en apprennent un peu plus sur les traitements parallèles. 

Les médicaments détruisent beaucoup, je parle en connaissance de cause, par rapport à ce que je vis au quotidien.

Le CBD est une médecine parallèle douce et ça a changé ma vie donc ca serait bien qu’ils soient plus ouvert d’esprit et aient plus de connaissance sur le sujet afin d’aider un maximum de personne dans les maladies rhumatismales pour les gens en chimiothérapie, ect … !

Ils sont capables de donner des médicaments a forte dose, des piqures qui rendent malades mais cette solution naturelle et sans effet secondaire le fais rire … C’est dommage. Il y a une réelle méconnaissance du corps médical, à part mon médecin traitant et mon rhumatologue, qui, eux, me suivent et découvrent en parallèle les bienfaits du CBD. Ils ont un avis favorable a ce sujet.

Je me sens comme une cobaye, mais les test c’est moi qui les effectue sur moi, pas eux. C’est moi qui ai insisté pour parler du CBD avec eux, et je n’ai pas eu les réponses que j’attendais, alors j’ai décidé moi même d’essayer cette molécule. Les médecins doivent vraiment aller voir ce qui se passe dans les autres pays, c’est important !

Certaines personnes associent encore le CBD à la drogue, elles ont peur de se tourner vers ces produits car l’amalgame entre CBD et THC est trop fréquent. Qu’avez vous envie de dire à ces personnes encore septiques par rapport au CBD ?

Les gens ne cherchent pas à comprendre. Ils ne connaissent pas et ont beaucoup d’aprioris. 

J’ai des conversations régulières à ce propos. Lorsque j’en parle avec mes amis, ou encore les catholiques de ma paroisse, certains rigolent, je me sens parfois incomprise. 

J’arrive à convaincre les personnes témoins de mon évolution depuis que je consomme du CBD. Quand ils me voient, ils s’aperçoivent de la différence sur moi avant et après la molécule, je convainc les personnes de mon entourage qui peuvent se rendre compte de mon « mieux-être » et donc peuvent me prendre en exemple réel pour juger de l’efficacité du CBD.

Merci beaucoup Monika pour votre confiance et votre témoignage. Nous espérons sincèrement pouvoir aider le maximum de personne à prendre conscience des bienfaits naturels du CBD.

L’ expérience que vous avez partagé avec nous aujourd’hui est précieuse pour beaucoup, pour les personnes encore retissantes face au CBD, pour les personnes peu renseignés, pour ceux qui souhaitent des avis de consommateurs en particuliers, pour nous et pour beaucoup d’autres … 

Encore une fois, Merci ! 

Romane Baudin
romane@1001herbes.com