mois sans tabac

« Mois sans tabac », relevez le défi !

Le « Mois sans tabac » a débuté ce 1 er  novembre. Ce défi d’arrêter la cigarette n’est pas des plus faciles, mais vous en êtes capables ! 

Êtes-vous prêt à tenter l’expérience ?

Pour les fumeurs les plus dépendants, arrêter de fumer pendant un mois entier peut paraitre très difficile. Mais avec une réelle volonté, de bonnes raisons, et un peu d’aide, tout est possible. 

Cet événement le « Mois sans tabac » a été crée en 2016 par le ministère de la Santé, la Santé publique France et l’assurance Maladie. Le principe est simple : les fumeurs français sont invités à se faire aider et à s’encourager mutuellement pour arrêter toute consommation de cigarette pendant un mois. Il s’agit d’un objectif ambitieux et parfois très difficile à atteindre. On vous donne quelques astuces pour vous aider a relever ce défi. 

« Trente jours, c’est la durée au-delà de laquelle les symptômes de manque sont considérablement réduits, ils devient alors plus facile de rester non fumeurs » soulignent les autorités de santé.
cigarettes-83571_1920
your life
No smoking

Anticiper et bien s’y préparer

Arrêter de fumer est une forme d’engagement envers ses collègues, sa famille, ses amis, mais avant tout envers soi-même, sa santé et le respect de son corps. Malgré l’engagement, lutter contre l’envie est parfois très difficile, il est donc important d’éviter toute tentation. Pour cela, anticiper son arrêt de cigarette est primordial pour relever ce défi. 

Dans un premier temps, prévenez votre entourage de votre nouvelle résolution. Cela permettra d’éviter toute proposition déplacée de « pause cigarette » qui sont parfois très tentantes. 

Ensuite, choisissez une méthode de sevrage qui vous correspond. Il est possible d’arrêter votre consommation sans forcement avoir besoin de méthode particulière mais seul 3 % des fumeurs y parviennent. 

Adapter votre méthode de sevrage

Il existe différentes méthodes bien connues :

Vous pouvez par exemple opter pour les cigarettes électroniques, qui restent une bonne alternative pour les fumeurs invétérés, le geste reste et la vapeur de fumée permet d’avoir la même sensation qu’une cigarette. 

Il est également possible de se faire aider par les fameux « patch de nicotine », ils sont disponibles en pharmacie, efficaces dans 50 % des cas et sont maintenant entièrement remboursés par la sécurité sociale.

Le tabacologue peut être d’une grande utilité aussi quand il est un peu trop difficile de s’arrêter par soi-même. Il met en place tout un processus de restructuration cognitive, autrement dit une modification de votre système d’action et de pensées. Les déçus des patchs et autres substituts doivent comprendre que, sans aide médicale, ces produits sont moins bien utilisés donc moins efficaces. Le tabacologue est là pour vous aider à les employer à bon escient. Les consultations renforcent la motivation, permettent d’anticiper les rechutes et de faire le deuil de la cigarette.

Désormais, une autre méthode peu connue existe pour stopper sa consommation : Le Cannabidiol ! (CBD) Il pourrait effectivement avoir une place dans ce domaine en ayant un effet sur le manque et sur la diminution du nombre de cigarette fumée chez les personnes dépendantes. Les symptômes de sevrage de la nicotine se traduisent souvent par une irritabilité, un stress accru, des maux de tête, des troubles du sommeil, de la transpiration, des frissons, de la fatigue, de l’anxiété et des sautes d’humeur. Ces symptômes sont généralement les plus forts au cours de la première semaine après l’arrêt de la cigarette. Le CBD peut être d’une grande aide dans la lutte contre ses symptomes et donc dans le tabagisme, notamment dans les moments les plus difficiles. Il permet d’éliminer positivement les habitudes compulsives associées au cerveau du fumeur. Ce qui facilite donc l’abandon de la cigarette, tout en douceur. 

Plusieurs solutions existent ! Il est possible d’échouer avec l’une mais de réussir avec une autre, ne baissez pas les bras. Essayez de trouver un binôme ou un groupe d’amis avec lequel atteindre cet objectif commun afin de vous soutenir mutuellement. Cette méthode permet de vous challenger entre vous et de vous motiver. « Participer à un mouvement collectif facilite la démarche d’arrêt. Les fumeurs sont nombreux à vivre en même temps les bénéfices et les difficultés de l’arrêt », déclare le ministère de la Santé.

Dites vous bien que si vous relevez le défi du « Mois sans cigarette » vous multiplierez par 5 vos chances d’arrêter définitivement ! Et il n’est jamais trop tard. 

L’arret de tabac ? Pourquoi ?

Vous n’imaginez pas ce que l’arrêt du tabac vous permettra de faire, à vous et à votre corps. En voici quelques exemples:

  • Retrouver du souffle 
  • Retrouver une envie de faire du sport
  • Retrouver le gout
  • Être moins fatigué & plus énergique 
  • Plus d’odeur de tabac froid qui vous suivait partout  
  • Votre haleine et votre peau vous en remercieront 
  • Et votre santé et celle de votre compte en banque s’améliorera
CBD contre le tabac

Arrêter le tabac à l’aide du CBD

La nicotine et les autres produits contenus dans le tabac sont des drogues à haut potentiel addictif. Dans le milieu médical, le tabagisme est donc considéré comme une maladie chronique et récurrente. 

Le CBD a été très étudié en 2019. Ces études ont permis de confirmer que le CBD est un produit très sur et capable d’énormément de bienfaits sur le corps humain et animal. 

Les recherches¹ faites sur le rapport entre le CBD et le tabagisme ont révélé que le CBD aidait à diminuer l’attrait à la nicotine et diminuait également l’impact d’éléments déclencheurs d’envies. 

« Le Cannabidiol (CBD), un cannabinoïde non toxique que l’on trouve dans le cannabis, pourrait être un nouveau traitement prometteur pour arrêter de fumer en raison de ses propriétés anxiolytiques, de ses effets secondaires minimes et des recherches montrant qu’il peut modifier l’effet de la drogue. »

Les propriétés anxiolytiques du CBD agissent comme sédatifs et diminuent les angoisses des fumeurs. Pouvant être consommer de différentes façons, le Cannabidiol apporte une sensation de relaxation et un sentiment de détente. Cette substance serait capable de remplacer une forte envie de cigarette. 

Le CBD peut donc être d’un réel soutient dans le sevrage tabagique mais pas que. C’est aussi un bon palliatif pour freiner les addictions aux opiacés, à l’alcool, ou à la cocaïne par exemple.

Romane Baudin
romane@1001herbes.com