L’action du CBD sur Parkinson et les TSA

Comme expliqué dans le précédent article, le CBD est régulièrement utilisé avec succès dans le traitement de certaines maladies neurologiques. Nous avons expliqué l’effet de cette molécule sur la maladie d’Alzheimer et sur la sclérose en plaques. Nous allons à présent nous intéresser à la maladie de Parkinson et au Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA). 

De quelle manière agit la molécule CBD sur ces maladies ? Explications. 

Le CBD et la Maladie de Parkinson

Le parkinson est une des maladies neuro-dégénératives les plus répandues avec l’Alzheimer. Cette affection se traduit par une destruction lente et progressive des neurones situés dans le tronc cérébral, entrainant des symptômes moteurs comme des tremblements, de la rigidité musculaire, une impossibilité ou ralentissement des mouvements. Il est possible aussi que le Parkinson atteigne l’intellect provoquant une détérioration de la mémoire et des difficultés à adapter son comportement au changement de situation. 

Cette maladie, très handicapante, touche en général les personnes âgées, mais peut se manifester plus tôt. Les causes de la maladie de Parkinson restent peu connues. On peut compter tout de même des facteurs environnementaux comme une exposition aux pesticides ou à des métaux lourds. 

Quelle est l’interaction entre CBD et le Parkinson ?

Le CBD pourrait permettre d’améliorer et de ralentir tous les symptômes de la maladie. Une étude⁹ Brésilienne menée par des scientifiques a démontré que l’administration de CBD améliorait la qualité de vie et le bien-être des malades. Cette étude a été effectuée sur 22 patients. Le CBD leur a été administré sous forme de gélules sur une durée de 3 semaines. L’étude a été réalisées  avec trois doses différentes: 300 mg/jour, 75 mg/jour, et un « placebo ». La petite taille du groupe de malades peut limiter les résultats, cependant les patients dont l’état s’est plus amélioré sont ceux ayant reçu la dose de 300 mg. Le traitement n’a pas guéri la maladie, il en a simplement atténué les symptômes. 

Une seconde étude sur le sujet ¹⁰ a confirmé que les cannabinoides pouvaient réduire les effets néfastes en lien avec la motricité de la maladie de Parkinson. Le CBD peut agir en complément aux traitements déjà existants pour cette maladie.

A noter que des études avec des échantillons plus importants et des objectifs spécifiques sont nécessaires avant que des conclusions définitives puissent être tirées. Les résultats restent toutefois plutôt encourageants.

tube essais

Le CBD et les Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA)

L’autisme, ou les TSA, est une maladie neurologique qui se caractérise par un développement anormal de l’enfant, au niveau social, relationnel et comportemental. Aucun traitement n’a d’effet, à ce jour, sur cette maladie. Certains troubles sont régulièrement associées à l’autisme comme les troubles du sommeil, les crises d’épilepsie ou encore le déficit d’attention.

Les TSA peuvent engendrer des difficultés de coordination, d’hyperactivité, de dyslexie, d’anxiété ou encore de dépression et sont souvent associés à l’épilepsie.

Quelle est l’interaction entre CBD et TSA ?

Il n’existe, à ce jour, aucun traitement efficace pour soigner l’autisme. Un grand nombre de parents ayant des enfants atteints de cette maladie ont été contraints de trouver une solution par eux-mêmes. C’est pourquoi on trouve un grand nombre de témoignages¹¹ sur le net. Voilà ce qu’il en ressort: Le CBD pourrait avoir des résultats rapides et efficaces. On constate une baisse de la fréquence des crises, de nombreux progrès en ce qui concerne la communication et une diminution des comportements agressifs. 

Plusieurs études ont été menées pour vérifier si le composé du Cannabis peut aider dans le traitement de l’autisme:

    • Les preuves que les cannabinoïdes peuvent aider à améliorer la qualité de vie des personnes autistes restent anecdotiques. Un médecin Israélien à lancé en 2016 un essai clinique ¹² sur « Le cannabis médical chez les enfants et adolescents autistes » sur 120 personnes personnes. D’après leurs parents « La qualité de vie a complètement changé. Pour la première fois, leurs enfants peuvent avoir des amis ». Les médecins eux, ne tirent pas de conclusions hâtives tant qu’ils ne sauront pas comment le composé cannabinoïde agit neurologiquement sur le cerveau des patients épileptiques et autistes, et quels pourraient être ses effets secondaires et/ou implications.
    • Une autre étude du Montefiore Medical Center de NY ¹³  datant de 2018 a permis d’appuyer la conclusion de l’étude Israélienne. Cette dernière permet de constater qu’une meilleure compréhension des symptômes des TSA permettrait une progression dans le développement pharmacologique et le développement de pharmacothérapies efficaces.

Les études prouvent que le CBD peut constituer pour les patients atteints de ces maladies un soulagement, un traitement complémentaire ou une simple amélioration de la qualité et du confort de vie. Cette molécule aide à réduire les symptômes grâce a ses vertus anti-inflammatoire.

Les patients atteints de ces maladies peuvent donc trouver dans le CBD un soulagement, un traitement complémentaire ou une simple amélioration de la qualité et du confort de vie. Cette molécule aide à réduire les symptômes grâce a ses nombreuses propriétés efficaces.

Romane Baudin
romane@1001herbes.com