L’action du CBD sur l’Alzheimer et la SEP

Grâce à ses nombreuses propriétés et vertus, le cannabidiol (CBD) est parfois utilisé avec succès dans les traitements de maladies neurologiques comme la paraplégie, la sclérose en plaques, l’alzheimer, le parkinson, l’épilepsie et tant d’autres. 

Les troubles neurologiques sont des maladies du système nerveux central ou périphérique. En d’autres termes ils touchent le cerveau, la moelle épinière, les nerfs crâniens, les nerfs périphériques, les racines nerveuses, le système nerveux végétatif, la jonction neuro-musculaire et les muscles.

Les maladies présentant les symptômes de troubles neurologiques telles que l’altération de la motricité, la contraction musculaires, les crampes, l’hypertonie, les tremblements, la dyskinésie ou encore la dystonie musculaire, peuvent tirer profit des effets du CBD. 

Le CBD a également des effets positifs sur l’atténuation des comportements psychotiques, anxieux et dépressifs, troubles pouvant apparaitre suite à la découverte d’une maladie neurologique ou autre. 

Contrairement à son cousin le THC, le CBD est une molécule non-enivrante, elle n’est pas psycho active et est même très bien tolérée par l’organisme. D’après les études scientifiques, elle ne présente aucun danger.

Le CBD a été étudié de très nombreuses fois ces 10 dernières années et ces études¹ ont permis de dévoiler les bienfaits et les nombreuses vertus de la molécule. Parmi ses propriétés reconnues, on peut en compter un grand nombre qui auraient un effet positif sur les maladies neuro dégénératives. En effet, le CBD a des effets thérapeutiques possibles sur un large éventail de troubles neuropsychiatriques et il est considéré particulièrement dans le milieu médical, pour ses vertus relaxantes, neuro-protectrices, analgésiques, anti-spasmodiques et anti-oxydantes.

Mais de quelle manière le CBD agit sur les différentes maladies neurologiques ? Explications.

Le CBD et l’Alzheimer

L’alzheimer est une maladie neuro-dégénérative incurable du tissu cérébral qui entraine la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Il s’agit de la cause la plus fréquente de démence chez les êtres humains. Cette maladie touche majoritairement les personnes âgées et est due au fait d’une accumulation de la protéine bêta-amyloïde (protéine coupant la communication entre les neurones) formant des plaques séniles (photo). Cela entraine un bloquage de la synthèse de l’un des plus important neurotransmetteurs impliqués dans la mémorisation : l’acétylcholine. De ce fait, les neurotransmetteurs sont altérés et provoque une inflammation dans certaines zones du cerveau. 

Les symptômes de cette maladie sont donc la perte de mémoire à court et long terme et une détérioration des capacités cognitives et motrices.

Quelle est l’interaction entre CBD et l’Alzheimer ?

Les propriétés anti oxydantes du CBD peuvent permettre de réduire les problèmes de stress oxydatif causés par la maladie et les propriétés anti inflammatoires du CBD vont agir sur la neuro-inflammation.

L’action anti-oxydante du CBD va permettre de « nettoyer » l’accumulation des peptides bêta-amyloïde qui caractérise la maladie.

Le Pr David Schubert et ses chercheurs du Salk Institute ont mené une étude² in vitro et ont pu observer que les cannabinoïdes seraient bénéfiques contre les « plaques amyloïdes (ou « plaques séniles ») qui sont les principales responsables de la dégénérescence des neurones et donc de la maladie d’Alzheimer. Le CBD aiderait les neurones à se renouveler³ par eux-même dans l’hippocampe via l’activation des récepteurs du système endocannabinoïdes, il aiderait également à lutter contre la mort des cellules nerveuses et atténuerait l’hyper activité des neurotransmetteurs excitateurs.

L’action anti-inflammatoire du CBD peut permettre d’éliminer les inflammations directement sur les cellules nerveuses.

De plus, ces propriétés qui interagissent avec notre système endocannabinoïdes permettent de réguler humeur, appétit, douleur ou encore stress et angoisse. Le malade atteint d’alzheimer pourra retrouver une certaine joie de vivre, souvent perdue.

Le CBD agit sur les maladies neurodégénratives en réparant, en protégeant et en nettoyant les cellules nerveuses. Il peut permettre d’empêcher les plaques séniles de réapparaitre et favorise la régénération des cellules nerveuses par elles-mêmes. Malgré le résultat très prometteur des études menées à ce sujet, aucun traitement efficace à base de CBD n’existe à ce jour, cependant, les études se poursuivent.

Quelle est l’interaction entre CBD et SEP ?

Le CBD et la Sclérose en Plaques (SEP)

La sclérose en Plaques est une maladie auto-immune, inflammatoire, chronique et progressive du système nerveux central qui touche donc le cerveau et la moelle épinière. Elle touche environ 1 personne sur 1000, d’après l’Inserm. Cette maladie est due à la destruction de la myéline (substance qui sert à isoler et à protéger les fibres nerveuses, un peu comme le fait le plastique autour des fils électriques) de l’encéphale (structure nerveuse du crâne) et de la moelle épinière.

Les symptômes de la SEP apparaissent principalement chez les jeunes adultes et peuvent correspondre à des problèmes sensoriels (troubles de la vision, fourmillements, problème d’équilibre), des problèmes moteurs (faiblesse musculaire, spasticité des muscles), des problèmes cognitifs (par exemple, difficulté d’élocution), une grande fatigue ou encore des troubles urinaires.

La SEP est une maladie qui affecte le systeme nerveux central, qui lui, est directement lié aux récepteurs CB1 et CB2 du systeme Endocannabinoides. Le CBD agit très exactement sur ces deux récepteurs qui sont les mêmes que ceux de la Sclérose en Plaques.⁴ 

Pour rappel, le Système endocannabinoïde désigne l’ensemble des neurotransmetteurs et récepteurs que l’on retrouve dans le système nerveux. Il joue un rôle primordial dans le maintien de l’homéostasie.  En effet, il régule sommeil, appétit, perception de la douleur et humeur…

La sclérose en Plaques est due à la destruction de la myéline qui provoque une inflammation importante. Le CBD va donc agir via ses propriétés anti-inflammatoires et inhiber la production de nécrose tumorale. La nécrose tumorale étant le facteur contribuant à l’aggravation de la SEP.

De plus, grâce à la régulation du système immunitaire liée à la prise de CBD, les anticorps produits par les globules blancs, qui détruisent la myéline et aggravent l’inflammation vont être bloqués.

Le CBD peut aider à atténuer quelques symptômes de la sclérose en plaques comme:

    • La spasticité

Il s’agit d’étirement trop rapide d’un muscle. 80 % des personnes atteintes de SEP en souffrent. Une prise de CBD pourrait permettre de prévenir la dégradation des anandamides (endocannabinoïde qui régule la spasticité musculaire) et donc d’atténuer la spasticite.

    • L’excitotoxicité 

L’excitotoxicité correspond à une pathologie associée à la Sclérose en Plaques. Il s’agit d’une pathologie d’altération et de destruction neuronale. Le CBD et ses propriétés neuroprotectrices ⁶ vont agir sur l’inflammation en diminuant le stress oxydatif. En inhibant la production de substances détruisant excessivement les neurotransmetteurs, le CBD peut aider à améliorer les performances motrices et cognitives.

    • Les douleurs neuropathiques ⁷

A cause d’un dysfonctionnement des nerfs endommagés, la douleur neuropathique transmet les signaux de douleur chronique. Les glutamates (neurotransmetteur excitateur le plus important du système nerveux central) sont responsables de la perception de la douleur. Le CBD va agir en inhibant sa production et en réduisant donc les douleurs chroniques neuropathiques.

  • La dépression

Les malades de Sclérose en Plaques souffrent en général d’anxiété et d’état dépressif associés à la maladie. Le CBD peut aider à lutter contre cela grâce à ses propriétés anxiolytiques et antidépressives ⁸.

Les patients atteints de ces maladies peuvent donc trouver dans le CBD un soulagement, un traitement complémentaire ou une simple amélioration de la qualité et du confort de vie. Cette molécule aide à réduire les symptômes grâce a son action anti-inflammatoire, neuro-protectrice et immuno suppresseur.

Romane Baudin
romane@1001herbes.com