CBD et THC : quelles différences ?

Le CBD et le THC sont des cannabinoïdes issus des plantes de cannabis et qui sont ainsi des constituants de la marijuana. Ils sont d’ailleurs les composés les plus connus de cette drogue et chacun d’eux possède des propriétés spécifiques. Le CBD et le THC présentent chacun des avantages thérapeutiques cependant cela ne fait pas d’eux des composés similaires. Découvrez les différences entre le CBD et le THC.

Le CBD

Qu’est-ce que le CBD ?
Le CBD ou cannabidiol est un composé qui provient de la plante de cannabis et qui ressemble un peu au THC du point de vue configuration moléculaire. Le CBD ne produit pas d’effets psychotrope et cela fait qu’il n’engendre pas des vertiges, des sentiments d’ivresse, etc. Les effets indésirables du CBD sont peu nombreux. Ainsi une surconsommation peut entrainer une forte envie de dormir.

Les avantages médicaux du CBD

Le CBD est un composé efficace permettant de lutter contre la douleur et de remplacer certains médicaments utilisés pour la douleur comme l’Ibuprofène par exemple. Il agit contre les douleurs chroniques, les douleurs aiguës ainsi que d’autres douleurs liées à certaines maladies. Le CBD permet également de lutter contre le stress et l’insomnie avec son effet apaisant qui permet de se relaxer. Il participe à la relaxation des muscles en réduisant les risques de crampes et de courbatures et c’est la raison pour laquelle certains sportifs l’utilisent. Le CBD diminue l’anxiété et le stress qui sont la plupart du temps les causes d’insomnie et favorise ainsi un meilleur sommeil. Le CBD permet aussi de lutter contre les crises d’épilepsie que certains médicaments sont incapables de calmer. D’ailleurs, on retrouve le CBD dans la composition de certains médicaments antiépileptiques.

Le CBD pourrait participer à optimiser la médecine future car certaines études ont démontré qu’il permettait de lutter contre l’angiogenèse qui favorise le développement des tumeurs. Cependant l’effet réel reste encore à prouver. De même il y a des études qui ont affirmé que le CBD permet de lutter contre les symptômes de la sclérose des plaques qui est une maladie affectant les tissus nerveux. Une étude réalisée dans le cadre des recherches sur la maladie d’Alzheimer a révélé que les résultats préliminaires obtenus sont prometteurs car il se peut que le CBD puisse permettre de lutter contre l’Alzheimer du fait de ses propriétés protecteurs au niveau des neurones.

Le THC

Également appelé tetrahydrocannabinol est le composé le plus présent au niveau de la plante de cannabis. Il est connu pour sa stimulation et est d’ailleurs la principale source des effets psychoactifs du cannabis.

Les effets du THC

Le THC est un composé qui participe à la stimulation du cerveau en activant les récepteurs cannabinoïdes. Ces derniers se trouvent dans une partie du cerveau qui touche les émotions, la mémoire, le plaisir, etc. le THC participe ainsi à l’activation de ces récepteurs en influant sur les mouvements et la mémoire. Le TCH provoque l’effet d’euphorie et intervient au niveau des informations traitées par la région du cerveau nommée hippocampe. C’est ainsi qu’il a une influence sur les souvenirs. Il permet de lutter contre les douleurs et aide à les soulager mais aussi il donne l’appétit et provoque ce qu’on appelle la faim chimique. Cette caractéristique permet de contrer les symptômes de l’anorexie ou d’autres maladies qui favorisent la sous-nutrition. Il aide à soulager les nausées et les vomissements et permet aussi de lutter contre de nombreuses maladies chroniques. Des recherches ont permis de découvrir que le THC est un composé efficace contre le syndrome de Gilles de la Tourette et participe également à la réduction de l’anxiété.

Cependant une dose excessive de ce composé peut entrainer des effets néfastes et c’est la raison pour laquelle le THC est toujours considéré comme illégal. Selon le NIDA (ndlr National institut of drug abuse), la consommation de THC peut entrainer une rechute pour les personnes souffrant de schizophrénie. Il peut également agir dangereusement sur la capacité motrice d’une personne. Le THC influe aussi sur la croissance des facultés mentales chez certains jeunes et cela peut engendrer un sous-développement cérébral à long-terme. Il y a une trentaine pays dans le monde qui autorisent son utilisation dans le domaine médical et on peut citer des pays comme l’Espagne, les Pays-Bas et l’Allemagne qui autorisent son usage récréatif.

Alors quelle est la différence entre les 2 ?

La première différence est que le CBD n’influe pas sur l’état d’esprit contrairement au THC. Certaines études tendent à prouver que le CBD bloque les effets néfastes du THC. En effet ce dernier engendre des changements au niveau de l’esprit et il est un peu comme l’alcool en induisant un effet « high » contrairement au CBD qui n’affecte pas l’esprit et n’engendre pas d’effet « high ». De même le THC peut provoquer des effets d’anxiété et de paranoïa quand la consommation est forte, alors que le CBD est un composé qui aide à lutter contre l’anxiété. Le CBD est susceptible de remédier aux symptômes de la schizophrénie alors que la consommation du THC peut entrainer une rechute pour les personnes souffrant de cette maladie.
La deuxième différence entre le CBD et le THC se trouve au niveau de leurs origines. Il est vrai que tous les deux viennent de la plante de cannabis mais il est important de savoir qu’il y a deux plantes cannabis qui sont souvent confondues : Il s’agit de la plante du chanvre et la plante de cannabis appelée « chanvre indien ».  Au niveau de la plante de chanvre on retrouve beaucoup de CBD et le THC y est presque absent alors que dans la plante de cannabis on y trouve une forte présence de THC. Ainsi les produits conçus avec du CBD tirent ce composé de la plante de chanvre.

Enfin une autre différence se trouve au niveau de la légalité, le CBD est perçu comme étant plus sûr d’usage que le THC car il ne rend pas les gens « high », ce qui permet d’éviter de créer d’état de manque et donc de dépendance chez ses consommateurs. Ainsi dans certains pays de l’Europe l’achat et l’usage du CBD sont autorisés cependant sa production n’est toujours pas considérée comme étant légale. En France, la vente de produits fabriqués avec du CBD est autorisée à condition que le taux de THC s’y trouvant ne dépasse pas 0,2%. La légalité de ces deux composés dépend ainsi des pays, c’est pour cela que nous vous conseillons de ne pas l’emporter avec vous lorsque vous voyagez en avion.

Romane Baudin
romane@1001herbes.com